n
Poèmier - L'ankou, poème de Brigitte FRAVAL

 

 

 

L' ANKOU

 

Les anciens celtes ne craignaient pas la mort, la considérant comme une chose simple et naturelle, le commencement d'une vie meilleure. Par contre ils avaient très peur de son serviteur l' Ankou.

 

Tantôt dépeint comme un homme très grand et très maigre aux cheveux longs et blancs, la figure cachée par un large chapeau, tantôt comme un squelette drapé dans un linceul, l' ankou circule la nuit debout sur une charette (karrig an Ankou) dont les essieux grincent sous le poids des âmes des récents défunts. Dans un cas comme dans l'autre il tient à la main une faux dont le tranchant est tourné vers le dehors. On pourrait en fait l'assimiler à un passeur d'âmes.

 

Il n'est pas si lointain le temps ou en Bretagne, on racontait qu'entendre les roues du karrig ou croiser le sinistre attelage signifiait la mort d' un proche ou de soi même. Certains content parlent d'autres signes comme des odeurs de bougie, des bruits de clochette, le chant du coq au milieu de la nuit... Mais la Bretagne est terre de légendes... Alors laissons les légendes continuer à s'écrire.

 

Non, il n'est pas si lointain le temps ou l'on faisait peur aux petits enfants trop téméraires en brandissant l'image de l' Ankou aux orbites creuses qui les attend la nuit venue au détour d'un chemin qu'ils ne doivent pas emprunter. Peut-être même que sa capre frôle encore, en quelques campagnes reculées, le proche défunt, celui qui à son tour deviendra l'ouvrier de la mort, l' Ankou.

 

 

L' ANKOU (poème)

 

L'aube douce m'a menée

Au chaud de sa brume légère,

Tendrement enveloppée

Dans le ruban d' argent de sa rivière.

 

Les arbres bruissent encore

Sombres géants engourdis,

Peinant à éclore leurs chatons d'or,

Des cris silencieux de la nuit.

 

Le chemin serpente au fil de l'eau

Ennoyé de lambeaux évanescents,

Paisible dans l' étrange halo

Précédent l'embrasement du jour naissant.

 

Les menthes défroissent lentement

Leurs feuilles odorantes

Jetant au vent, murmure arrogant,

Leur audace entêtante.

 

Sur les pierres du halage,

la lourde charrette de l' Ankou

Tire son sinistre bagage,

Dans la plainte de ses roues.

 

L' heure n'est pas venue de l' éclat têtu

Qui teinte de mauve les bruyères,

Reléguant la faucheuse déçue

A ses landes austères

 

Dors tranquille, petit, repose

Au singulier mystère de tes rêves

Garde tes paupières mi-closes

Sur le jour qui lentement se lève.

 

 

Poème de Brigitte FRAVAL

Extrait de "anonyme... et moins si affinités."

 

 

 

 

 

 


Date de création : 28/10/2012 @ 19:39
Dernière modification : 23/01/2013 @ 22:07
Catégorie : Poèmier

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Tags
Marie BARATON CD "l'un et l'autre" Allons enfants de la matrie ... ! Le goût du sang, poème de Yvon PEYRELADE GOVRACHE ! Souvenez-vous d'un onze septembre ! Conjuguons-nous à tous les temps, poème de HALIMA ! Bienvenue la chanson ! LOS FRALIBOS "une lutte exemplaire..." Ajda Ahu GIRAY "ce bonheur inattendu" bavarderies pour un chant universel. Mégalopolis ... tout est mégalo !!! Une voix, de la poésie... Marilis ORIONAA Les tubes ...déconner à plein tubes ! Hervé FAURE, CD "anaphore" Anne SILA, une voix mais pas que ... ! La poésie ! Coup de PROJO vers Paule Andrée CASSIDY. Des mots, poème d' Yvon PEYRELADE Prenez, poème de Marie Elisabeth GIGARET Par la poste, j'irai chez toi ... Laurent BERGER "aller voir" par Clément DEVILLA. Clémence SAVELLI " le coeur comme une bombe" Michel KEMPER " Si SARKOZY m'était chanté" Pierre Paul DANZIN "CD, les moineaux d'égarecombien ça coute" Pierre DESPROGES " à mort le foot" Jeux, poème de Jilber FOURNY il pleut ! la lune, des astres juste pour rêver ! Une sorcière comme les autres, Pauline JULIEN Juste pour le plaisir des amitiés naissantes ! Contre tous les terrorismes, poème de Jacques DESMAISON La pâte à gaufres, chanson de JOFROI ! avec moi, ça ne dure jamais - reine blanche par Nathalie MIRAVETTE Marc GICQUEL, CD " REGGIANISSIMO" Basl es armes, poème de Hélène SALVY L'autre bout du monde !!! DVD"SILLONS SILLAGES" Gérard PIERRON mélodiste. Disgrâce, poème de Hélène SALVY Jilber FOURNY cd "petite annonce" Monique NARBONNE, recueil de poésie " à fleurs de mots" Florent NOBLOT " LES RIMAILLEURS" Raoutas" de Jacques PREVERT ! la neige, une chanson, un poème, une photo !!! COULEURS CHANSON FESTIVAL, du 17 au 19 octobre 2014. Silence heurté, poème de Pierrette EPSZTEIN LA ROSE INATTENDUE, poème de Françoise MICHEL "arrêter le temps ... ah le temps, profiter du temps ! Lise MARTIN "CD double" Déments songes" Le pape est un couillon, par Yvan DAUTIN J'avais des grand-mères ... partout Les habitudes ! "Le chant des hommes" de Nâzim HIKMET

Tout m'étonne
Coups de coeur
Comme par enchantement

Fermer Célébrations

Fermer Musique et chanson

Fermer Chanson à thème

Fermer Poèmier

Célébrations

Fermer Célébrations

Agenda
Sites à découvrir
Recherche



Rédacteur


Nombre de membres5 rédacteurs
Rédacteur en ligne : 0
Connexion...
 Liste des membres Membres : 3

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


  Membre en ligne :
  Anonymes en ligne : 3
Visites

 176852 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

^ Haut ^